AccueilCharteQui sommes-nous?RédactionAidez votre journal
07 Septembre 2017

La comédie du pouvoir :

Que fait Tshibala Ă  Paris?

 

Le Premier ministre Bruno Tshibala Nzenzhe en visite privée dans l’hémicycle du Sénat français

"Le Premier ministre en mission officielle à Paris", titre l’Agence congolaise de presse dans une dépêche datée du 4 septembre. Trois jours après, aucun média hexagonal ne fait mention de la présence du "Premier" congolais au pays d’Emmanuel Macron. Sur le compte Twitter de la Primature, on voit Tshibala en train de contempler l’hémicycle du Sénat français. A ses côtés, les "parisiens" Jean-Marie Kasamba et l’ex-démocratie chrétienne Freddy Kita Bukusu, promu vice-ministre de la Coopération internationale.

Dans son JT de 13.30, la télévision d’Etat (RTNC) a annoncé, jeudi 7 septembre, que le Premier ministre Bruno Tshibala a été reçu par le président du Sénat français...Ladislas Poniatowski. Le problème, l’actuel numéro un de la chambre haute française s’appelle plutôt Gérard Larcher. L’agenda de celui-ci ne prévoit aucun rendez-vous avec l’ex-secrétaire général adjoint de l’UDPS.

Citant un document de la primature, l’ACP précise que Tshibala séjourne en France pour "prendre des contacts avec les milieux politiques français et européens".

On apprend également que le "Premier" a été précédé en France par quelques "anciens parisiens". C’est le cas du journaliste Jean-Marie Kasamba et du vice-ministre de la Coopération internationale Freddy Kita. Tshibala a été précédé également par son "parent" Jean-François Mukuna Kapuya, vice-ministre des Finances. Question : ces "parisiens" ont-ils fait miroiter à Nzenzhe de lui faire ouvrir des portes grâce à leurs "carnets d’adresse"?

Pour la petite histoire, au lendemain de la publication de la composition du gouvernement Tshibala, la RTNC a diffusé un "publi-reportage" vantant les "amitiés françaises" de l’ex-démocratie chrétienne Freddy Kita. Celui-ci s’affichait aux côtés de certaines personnalités hexagonales lors des réunions politiques. Des faits tout à fait courants lors notamment des universités d’été des partis. Les hommes politiques occidentaux acceptent facilement de se faire photographier avec des "camarades" et autres sympathisants.

Tout ça pour ça!

A Paris, le Premier ministre congolais aurait eu des rencontres avec le "patronat", indique la RTNC. Sans d’autres précisions. "Il a assuré ses interlocuteurs de la volonté du président Joseph Kabila de conduire la population congolaises aux élections", a précisé la présentatrice.

A la fin du mois de juin dernier, deux hauts fonctionnaires français ont effectué une visite secrète à Lubumbashi où ils ont pu s’entretenir avec "Joseph Kabila". Il s’agit de Franck Paris (Cellule africaine de l’Elysée) et de Rémi maréchaux (directeur d’Afrique et Océan indien du ministère Europe et des Affaires étrangères françaises).

Cette visite qui est intervenue au lendemain de la libération d’un Français captif d’une bande armée au Maniema a sans doute été perçue par la partie congolaise comme une volonté de "dégel" des relations difficiles que le Congo-Kinshasa entretient avec l’Occident en général et l’Union européenne en particulier. La volonté de "Kabila" de s’accrocher au pouvoir, la corruption du régime et la répression de toute forme d’opposition en seraient les causes.

Membre éminent de l’Union Européenne avec l’Allemagne, Paris pourra difficilement normaliser ses rapports bilatéraux avec Kinshasa. Et ce aussi longtemps que les sanctions prises le 29 mai dernier à l’encontre de certains citoyens congolais (Evariste Boshab, Gédéon Kyungu Mutanga, Alex Kande Mupompa, Jean-Claude Kazembe Musonda, Lambert Mende , Muhindo Akili Mundos, Eric Ruhorimbere, Emmanuel Ramazani Shadary et Kalev Mutondo) demeurent exécutoires.

Et le séjour parisien de Bruno Tshibala dans tout ça? Au moment où ces lignes sont écrites, le "Premier" congolais n’avait rencontré aucun membre de l’exécutif français. Selon des sources, "Bruno" se serait rendu à Paris juste pour faire du "show off" avant de rejoindre Bruxelles où il serait attendu chez son ophtalmologue. Tout ça pour ça!

B.A.W
© Congoindépendant 2003-2017

 

8 Réactions

Bois [djpcp@yahoo.fr] 08/09/2017 01:42:37
Quelle honte pour celui qui se dit être premier Ministre de se faire ridiculiser jusqu?à ce niveau en se laissant emporter par certains de ses conseiller ou collaborateurs ( c?est selon ) dans une promenade de santé et de tourisme.
Tshibala ne se sent pas ridicule de se rendre à Paris, non pas de manière officielle, sinon le premier à le recevoir ou à renconrtrer aurait été son collègue le Premier Ministre Français.
Quelle honte d?avoir des politiciens de cet acabit!!!!!



Jo Bongos [jo.bongos@msn.com] 08/09/2017 06:19:49
Les médecins et les enseignants congolais ne sont pas payés et certains frimeurs dépensent les deniers de l?état pour visiter le sénat français.
Kiadi ki beni.

Sarkozy avait peut-ĂŞtre raison dans son discours Ă  Dakar.



KUM [kumab2009@hotmail.com] 08/09/2017 12:46:30
Tshibala est allé faire le "tshi-balabala", c?est-à-dire raser les murs pour ne pas se faire débusquer par les patriotes. Ces "honorables" de la honte veulent se comporter en hommes respectables alors qu?ils ne valent même pas une once honneur. Allez-y comprendre quelque chose!



Christian [christian@yahoo.fr] 08/09/2017 15:37:09
Cher BAW,

vous avez raison, notre aveugle national n?a plus vu son ophtalmo depuis belle lurette, aune rencontre officielle avec les français n?est à l?ordre du jour.



Jean-Robert Muzuri [rmuz@yahoo.fr] 08/09/2017 17:42:07
VOILA LE PROFIL D?UN FARFELU-FANFARON ET JOUISSEUR.

DANS UN GOUVERNEMENT AUX ABOIS SANS SOUS, QUE LES BAILLEURS REFUSENT DE FINANCER AUSSI LONGTEMPS QUE LE ROUBLARD EST AU SOMMET ILLEGITIMEMENT, TSHIBALA N?A D?OPTION QUE DE SE TAPER, ET OFFRIR A SES COPAINS, DES GROS PER-DIEMS EN ATTENDANT SA DEFENESTRATION.

ET PENDANT CE TEMPS AU PAYS, JEFF OLENGANKOY, SON COMPERE-OPPORTUNISTE DU CNSA-BIDON A LA SOLDE DE L?IMPOSTEUR DE KINGAKATI, RECLAMME LUI AUSSI NON PAS UN CALENDRIER ELECTORAL ET LA TENUE DES ELECTIONS D?ICI FIN 2017, PLUTOT DES EMOLUMENTS INBUS DE FRAIS DES MISSIONS (OUI, A L?ETRANGER...) ET DES PASSEPORTS DIPLOMATIQUES POUR TOUTE SON EQUIPE AU FAUX-CNSA, AINSI QUE POUR LEURS FAMILLES (PERMISSION DE RIRE !)

QUE VIVE DONC LA "KLEPTOCRATIE NOUVELLE-VERSION" KABILA-TSHIBALA-OLENGANKOY...ET PRESIDENCE-A-VIE !



Bernard B. [tshamwa@bluewin.ch] 08/09/2017 19:09:57
Etude Politique, Géopolitique, Stratégique, et Géostratégique pour la RDC.

Thème : Alerte au Peuple Congolais de la RDC et à la Diaspora entière.

Ba ndeko, na date ya le 06/09/2017, natindelaki bino Synthèse ya ba Etudes minene nasalaki, natiaki yango na Thème ya « Choisissez entre l’existence et l?extermination du peuple Zaïrois ! »
Na ebandeli, natielaki bino liloba oyo: « J?en prends aujourd?hui à témoin contre vous le ciel et la terre : j?ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité. - Deutéronome 30 :19 - Louis Segond - Bible. »

Lelo, namoni ba vidéos ebele etiami na You Tube na Rabbin Ron Chaya ya Jérusalem ; ba vidéos nyonso oyo ezali koloba likambo moko, kaka denge nakomelaki bino na ba Etudes mingi, y compris Etude na Thème ya « Choisissez entre l’existence et l?extermination du peuple Zaïrois ! »

Na Etude ya Rabbin Ron Chaya, selon calcul asali na méthode juive tout en tenant compte des fêtes religieuses juives, kobanda sanza oyo ya Septembre 2017, événements minene ekoki kosalema na mokili mobimba, to na Israël. Septembre ezali ebandeli ya mbula ya sika na Israël, pe ezali sanza ya fête religieuse ya « Roch Hachana ». Na calendrier civil israélien, sanza ya ebandeli ya mbula ezali « Tichri », ekokani na sanza ya janvier na calendrier ya biso. Fête ya bango ya « Roch hachana » ezali lokola fête ya biso ya « Bonne année ! », kasi signification na yango ekeseni.

Soki botangi malamu na Synthèse natindeli bino, bokomona tè nazali kobenda attention ya bino na sanza ya Octobre 2017 kino sanza ya Juillet 2018 :
« 1) D’Adam à la sortie des fils d’Israël du désert : 2.499 ans (Livre des jubilés chap.50) ;
2) De Josué à l’exil babylonien : 2.499 av.j.c. à 587 av.j.c. = 1912 ans (wikipédia : exil babylone) ;
3) Durée de l’exil : 70 ans (Jérémie 25.1-38) ;
4) Fin d’exil et 69 semaines de Daniel : 483 ans (Daniel 9 :20-27) ;
5) De la mort du messie en l’an 32 n.è. à 2017 de notre ère : 1985 ans ;
Total des années : 2.499 + 1912 + 70 + 483 + 1.985 = 6.949 ans (d’Adam à l’année 2017 de n.è.). Napesaki conclusion tè 6.949 années = 6 jours 9 heures et 49 minutes aux yeux de Dieu ( Psaumes 90 :4 - Bible Martin : « Car mille ans sont devant tes yeux comme le jour d?hier qui est passé, et [comme] une veille en la nuit. » ; ce qui fait que 7ème jour ekobanda na sanza ya juin to juillet 2018. Elingi koloba tè kobanda sanza ya « Octobre 2017 kino sanza ya Juin to Juillet 2018, makambo ya minene ekoki kosalema : 3ème guerre mondiale ekoki kosalema, 3ème temple de Jérusalem ekoki kotongama, Dictature ya makasi koleka ekoki kobima na Europe, L’Antichrist to Messie ya ba Sionistes akoki koya, Enlèvement de l’Eglise au ciel ekoki kosalema, Destruction ya Vatican na Grande Tribulation des chrétiens ekoki kosalema, Bitumba ya Hargaguédon ekoki kosalema (Fin du monde ancien, début du monde nouveau.) »

Or, na Etude ya ye, Rabbin Ron Chaya azali kobenda attention ya ba Juifs na sanza ya Septembre 2017 kino sanza ya Février 2018. Elingi koloba tè Etude ya Rabbin Ron Chaya, na Etude ya ngayi, ezali kopesa résultats ya denge moko. Botala ba titres ya Etude ya Rabbin Ron Chaya : 1) Les choses avancent - Focus sur les détails ; 2) Appel du Rav Ron Chaya - Septembtre 2017 ; 3) Actualités Machia’h - Septembre 2017 - Rav Ron Chaya ; 4) Les choses avancent rapidement - On a même une date ; 5) Actualités - Les événements se rapprochent - Rav Ron Chaya ; 6) Actualité Machiah - Août 2017 - Rav Ron Chaya ; 7) Trump, Iran, et les prophéties de la fin des temps - Rav Ron Chaya 1/2 ; 8) Trump, Iran, et les prophéties de la fin des temps - Rav Ron Chaya 2/2.

Kaka denge napesi bino Deutéronome 30:19, Rabbin Ron Chaya ye pe apesi na ba Juifs Deutéronome 30:19 po na kokebisa bango.

Soki Rabbin Ron Chaya azali koloba likambo moko mbala ebele, elingi koloba tè ezali likambo monene.

Po na biso na RDC, esengeli boyeba tè Paul Kagame ati ba MISSILES SOL-AIR na lac Kivu contre la RDC :

« RD CONGO : Les missiles rwandais et le Yalta sur le Kivu
PBL vox: 05/04/13 - PBL vox - blogger640 Ă— 473

Le déploiement, par le Rwanda, de trois missiles sol-air dans l’Est de la République démocratique du Congo, change radicalement la lecture des évènements en cours.

Il apparaît d’emblée que Kigali tient fermement à consolider sa mainmise sur cette région du Congo avant le déploiement de la brigade offensive de l’ONU chargée de neutraliser les groupes armés qui y sèment la désolation (Résolution 2098 du Conseil de Sécurité de l’ONU).

On savait que le Rwanda approvisionne en hommes et en armes les « rebelles » du M23 depuis plusieurs semaines. Mais le déploiement des missiles, comme dans tout conflit, change les choses de tout en tout dans ce qui désormais apparaît comme la bataille en perspective pour le contrôle de la riche région congolaise du Kivu (80% des réserves mondiales de coltan, minerai indispensable à la fabrication des téléphones portables).

Dans les mois qui vont suivre, le sort de cette région et celui de ses habitants devraient se jouer entre deux pays du Continent : le Rwanda de Paul Kagamé et l’Afrique du Sud de Jacob Zuma. Deux hommes et deux pays très ambitieux qui semblent avoir trouvé sur le sol congolais le terrain d’un affrontement dont l’issue reste incertaine.

Tutelle rwandaise : (Photo de Kagame avec Didier Reynders)

La brigade de l’ONU, au sein de laquelle Pretoria entend jouer un rôle central, devient, au fond, un « camouflage » qui dissimule à peine un affrontement stratégique en perspective. L’Afrique du Sud est déjà massivement présente au Congo.

Elle compte 1.202 soldats engagés sous la bannière des casques bleus, un des plus gros contingents onusien. Elle a une autre présence militaire dont on ne parle pas, celle des « contractors ». Il n’est pas rare, dans les zones minières du Kivu, de rencontrer des dizaines des « soldats privés » sud-africains, un peu comme les contractors américains en Irak et en Afghanistan.

Le Rwanda a lui aussi une forte présence militaire « camouflée » au Kivu.

Depuis la Première Guerre du Congo (1996), Kigali n’a jamais retiré son armée du Congo. AFDL, RCD, CNDP, M23, Opération Amani, brassage des rebelles dans l’armée congolaise, retour des réfugiés rwandophones, polémiques sur les« Tutsis congolais »,… toutes les manœuvres sont bonnes à Kigali pour perpétuer la présence militaire rwandaise dans l’Est du Congo. Mais avec le déploiement des missiles, on bascule dans un scenario tout à fait inattendu.

La question de savoir si le Rwanda peut utiliser des missiles contre une force, même sud-africaine, sous mandat de l’ONU, se pose avec gravité, le Pays des Mille Collines entretenant une-histoire-qui-fait-froid-dans-le-dos en rapport avec les « missiles ». »

Ngabo mosusu, Rwanda na Afrique du Sud bazali na complot moko contre la RDC ; soki Afrique du Sud akotisi ba soldat ya bango na Monusco, elingi koloba tè Monusco akoki té kopekisa balkanisation ya RDC, au contraire, akosalisa Rwanda na Ouganda po bapanza RDC.

Ezali denge moko na Angola ; soki totikaki ba soldats ya Angola bakota na RDC, mbele Stratégie de Deux mâchoires esengelaki kosalema contre la RDC.

Attention à l’UDPS et au Rassemblement :

Bakonzi ya UDPS na Rassemblement basengeli bayeba tè tozali na banguna bisika binso ; ezala na Afrique, ezala na Europe, ezala na Amérique. Kagame na Kanambe bazali ko corrompre ba Chefs d’Etats, ba Premiers Ministres, na ba Ministres des Affaires Etrangères ya ba mboka nyonso na richesses ya RDC po basalisa biso té. Yango wana bomoni ba gouvernements nyonso ya mokili bafandi nye malgré ba massacres ezali kosalema na RDC.

Po na yango, bakonzi ya UDPS na Rassemblement batika kotambolaka epayi ya banguna, ezala na France, ezala na Belgique, ezala na Amérique, etc. Esengeli boyeba tè manso bokoyebisa na bato wana, bango bakoyebisa yango na Kagame na Kanambe. - Wana ezali IMPRUDENCE.

Ce que nous devons faire pour sauver la RDC et Ă©viter notre extermination :

Tozali na nzela se moko po na kobikisa mboka pe kobikisa bomoyi ya biso ; nzela yango ezali ya CENCO. Lokola nazui libaku malamu ya kokundola Jurisprudence monene ya Vatican na likambo etali kokota na politique ya ba EvĂŞques, tosengeli tolanda kaka nzela wana po tobotola bokonzi ya mboka na ba rwandais.

Esengeli ba Evêques batala na kati ya bango soki ba rwandais bakoteli bango. Likambo oyo tolingi kosala esengeli té eyebana na ba rwandais liboso tosala yango. Mampinga, police, na Services Secrets ya biso basengeli kobelema po tobungisa bokonzi té tango tokozua yango.

Sima, esengeli tobongisa armée ya biso, tokomisa yango makasi pe monene, po na kobangisa banguna. - Tozali 85 millions na RDC ; Rwanda, Ouganda, etc, bakoki té kotelemela biso po na bitumba.

Nasengi na Son Excellence le Cardinal Monsengwo Pasinya asalisa biso po tobotola mboka na maboko ya ba rwandais.

Bernard B.
08.09.2017



Mwana-Lac [mwanalac@yahoo.fr] 08/09/2017 22:58:45
Si le ridicule pouvait tuer en RDC, ce pays serait depuis longtemps libéré. Un Premier Ministre qui se promène dans les rues de Paris en visite "officiel" sans avoir obtenu une rencontre avec aucun membre de l’exécutif français. C?est une honte pour la RDC, une honte pour ce régime qui n?est qu?un conglomérat d?aventuriers. Mais où estes-vous les combattants de Paris? Il faut le débusquer où il se cache pour qu?on parle de lui dans les médias français.



GERMAIN [flower200980@yahoo.de] 09/09/2017 00:42:34
HUM! QUE FAIT TSHIBALA A PARIS?
VOILA UNE BONNE QUESTION. JE VOUDRAIS ETRE BREF SUR CETTE QUESTION ET SURTOUT NE ME TRAHISSEZ PAS.
JE VOUS ASSURE QU?EN VISIONNANT CETTE VIDEO, LES KONGOLAIS SORTIRONT DANS LA RUE POUR CHASSER L?IMPOSTEUR KANAMBE ET TOUS LES COLLABOS.
AU MOMENT OU LE PEUPLE MEURT DE FAIM, TOUT LE MONDE AU KONGO EST IMPAYE, LES ENFANTS NE VONT PLUS A L?ECOLE, LES MALADES N?ONT PAS DE MOYENS POUR SE FAIRE SOIGNER, TANDISQUE TOUS LES POLITICIENS DE LA MANGEOIRE: MINAKUR, RAMBERT OMARANGA MENDER, ATUNDUR, MOKOLOR, KENGOR, KIMBUTAR, KANYAMAR, MWANAMPUTUR, PAPYR MANTEZOLOR, PAPY TAMBAR, BADIMBANGAR etc. SONT EN CATIMINI A PARIS A L?OLYMPIA DANSER LE NDOMBOLO DE WERRA. C?EST PAS DU TOUT SERIEUX. KIADI KIBENI. SVP. VIONNER LA VIDEO EN QUESTION.
INTERDIT AUX ENFANTS DE MOINS DE 18 ANS. SVP, NE ME TRAHISSEZ PAS CHEZ KANAMBE POUR LADITE VIDEO.
APRES LA VISUALISATION, DEMANDEZ A UN ALLEMAND, LA SIGNIFICATION DE " BALA BALA ". JE VOUS PREVIENS D?AVANCE, GARDEZ VOS SOUFFLES ET ATTENTION AUX COEURS SENSIBLES. ALLEZ Y ET PAS DE TEMPS A PERDRE.

https://www.youtube.com/watch?v=I0884U0CD2Y

VIEUX BRUNOR TSHIBALAR IST EIN ECHTER BALA BALA.


 

Tous droits réservés © Congoindépendant 2003-2017                   mkz@congoindependant.com  Tél : +32 475 22 90 65.