AccueilCharteQui sommes-nous?RédactionAidez votre journal
18 Mai 2017

Cynisme :

Mort, Charles Alamba reste prisonnier de « Joseph Kabila »

 

L’ex-procureur Charles Alamba sous le portrait de LD Kabila

Décédé le 7 mai dernier suite à un «malaise», l’ex-tout puissant procureur militaire Charles Alamba Mungako est loin de reposer en paix. La dépouille de l’ancien bras droit de Laurent-Désiré Kabila et de «Joseph» serait toujours gardée à la morgue de la clinique Ngaliema à Kinshasa. Selon une source médicale qui a requis l’anonymat, la famille du défunt doit obtenir «l’autorisation des autorités» pour prendre possession du corps. Des autorités. Lesquelles? Silence. Bien que comparaison ne soit pas raison, cette situation rappelle le cas du lieutenant Rocky Kachiko Byamungu, ancien attaché de sécurité de feu président LD Kabila.

Chacun a le droit d’aimer ou de ne pas aimer le colonel Charles Alamba Mungako. Chacun a le droit de lui reprocher ou de ne pas lui reprocher le zèle avec lequel il a eu à servir Kabila père et «fils», là n’est pas le problème. Mort, l’homme se trouve dans la situation d’une «victime» du système qu’il servait jadis. «Qui sommes-nous pour juger ?», diront les croyants.

Décédé le 7 mai dernier suite à un «malaise», l’ancien procureur militaire près la défunte Cour d’ordre militaire (COM) n’a toujours pas été inhumé. Selon une source médicale contactée par Congo Indépendant, la famille n’est pas autorisée à prendre possession du corps. «Nous attendons que les autorités nous donnent l’autorisation de remettre la dépouille à la famille», dit-elle. De quelles «autorités» s’agit-il ? Un sourire gêné tient lieu de réponse.

Selon certaines indiscrétions à la clinique de Ngalema, des «autorités» avaient ordonné l’autopsie du corps du défunt. Et ce sans l’avis de la famille. «L’autopsie ne peut être pratiquée, dans le cas de Charles Alamba, qu’à la demande expresse de la famille», fait remarquer un médecin bruxellois. Celui-ci dit son étonnement qu’une telle demande viennent d’une tierce personne.

Arrêté dans le cadre de l’affaire relative à l’assassinat le 28 septembre 2003 de Steve Nyembo Mutamba, ancien DRH de la DGI (Impôts), Alamba fut condamné à mort en 2004. Sa peine sera commuée à la prison à vie.

Bien que comparaison ne soit pas raison, le cas Alamba n’est pas sans rappeler celui du lieutenant Rocky Kachiko Byamungu. Celui-ci était attaché de sécurité du président LD Kabila.

Arrêté deux mois après le décès – non élucidé à ce jour le 16 janvier 2001 – du président LD Kabila, le lieutenant Byamungu purgeait sa peine à la Prison centrale de Makila. Atteint d’une tumeur au foie, il décédera le 16 mars 2015.

La mort de ce sous-officier a fait l’objet d’un communiqué de l’association de défense des droits humains « La Voix des Sans Voix pour les droits de l’Homme » daté du 02 avril 2015. La « VSV » y dénonçait le refus de la direction de l’hôpital Mama Yemo de restituer les restes du défunt. La direction de l’hôpital n’est pas allée par quatre chemins en exigeant «l’autorisation du Président de la République»...

On le voit, même mort, Alamba qui a servi le «raïs» avec un «dévouement» inégalé reste le prisonnier du très énigmatique successeur de Mzee…

B.A.W
© Congoindépendant 2003-2017

 

6 Réactions

KUM [kumab2009@hotmail.com] 18/05/2017 12:03:42
Feu le procureur Charles Alamba a choisi (contre la voix intérieure de sa propre conscience) de service un criminel à la place de servir sa Patrie et son people.
Désolé, mais les Congolais n’ont pas le temps de s’attarder sur de telles nouvelles que nous considérons de "non-évènements".



Bernard B. [tshamwa@bluewin.ch] 18/05/2017 17:12:11
Etude Politique et Stratégique pour la RDC.

Thème : Les Etats-Unis de la RDC, quelle perspective ?

Nasengi na ba ndeko banso ya RDC, baye bazali na mboka, na baye bazali na Diaspora, batanga malamu Ă©tude oyo. - Nasengi na ba EvĂŞques batanga na bokebi Ă©tude oyo.

Ndeko Ne Muanda Nsemi asali discours ya ye na You Tube na titre oyo : « Discours du grand patriote Muanda Nsemi à la nation Congolaise. » Kombo amipesi na discours oyo ezali ya « Nfumu Muanda Nsemi, grand nationaliste Congolais. »

Na discours ya ye, ndeko Ne Muanda Nsemi atangi makambo amoni tè ezali koboma mboka : likambo ya infiltration na bapaya, likambo ya exode rural, likambo ya injustice sociale na répartition des richesses nationales, likambo ya injustice sociale na répartition ya ba postes importants ya misala ya l’état, likambo ya ki moyibi ya mosolo ya l’état, likambo ya bapaya na motu ya mboka pe na ba institutions nyonso ya bokonzi ya mboka, likambo ya occupation du sol insuffisante au Kilomètre carré, likambo ya bradage des richesses nationales, na likambo ya kosala Etats-Unis de la RDC. Na nyonso oyo, ndeko Ne Muanda Nsemi alobi tè esengeli tozala na bato ya boyebi pe ya mayele baye bakoki kozua ba postes importants ya misala ya l’état po totombola mboka.

Nayebi té soki ndeko Ne Muanda Nsemi asili kosala « Plan de Développement de la RDC », to ya Etats-Unis de la RDC, po alakisa biso lolenge nini alingi totombola mbola. Nayebi té soki ndeko Ne Muanda Nsemi asili kolengela « Plan Structurel » po na kotonga RDC to Etats-Unis de la RDC. Nayebi té soki ndeko Ne Muanda Nsemi asili kolengela la Nouvelle « Organisation territoriale » po na kobongisa RDC to kosala Etats-Unis de la RDC.

Or, esengelaki ndeko Ne Muanda Nsemi abanda liboso kosala biloko oyo po alakisa biso denge nini mboka ekobonga, denge nini ekotambola, ndenge nini ekotombuama na développement économique, sociale, culturel, etc. Soki osali naino biliko oyo té, discours ya yo ekozala kaka maloba ya pamba.

Kobanda 1960 kino lelo, ba politiciens basala ba discours ya kitoko ebele, kasi, basalaki makambo bazalaki koloba té, po bazangaki boyebi na mayele ya kosala makambo yango. Kanisa naino likambo ya « OBJECTIF 80 » : ezalaki discours ya monene pe ya malamu, kasi, lelo, tokomi na mbula ya 2017, 1980 eleka kala, wapi « OBJECTIF 80 » ? - Tango wana, slogant ezalaki boye : « Objectif…80 ! 1ère place…Oui ! 2ème place…Likambo té ! 3ème place…Non ! Non ! Non ! » Kasi lelo, tozali na place nini ? - 1ère place ? 2ème place ? 3ème place ? - Tala biso oyo na poussière, na nse ya makolo ya ba rwandais !

- Awa, nazali koloba tè eloko ezali na tina mingi na likambo ya kotambuisa mboka na kotonga mboka, ezali « Plan de développement », « Plan Structurel », « Politique générale pour le développement », « Stratégies de développement », « Stratégies sécuritaires nationales », « Stratégies sociales », « Stratégies politiques », « Stratégies diplomatiques », « Nouvelle Organisation territoriale », « Nouvelle politique d’aménagement du territoire », « Nouvelle politique monétaire », na « Nouvelles stratégies de financement du développement ». - Soki biloko oyo esalemi té, discours ekotikala kaka discours.

Makambo oyo ndeko Ne Muanda Nsemi azali kolota po na RDC, nasili kosala yango kala. Etikali kaka to libérer mboka po nakoka ko mettre yango en pratique. Etats-Unis de la RDC tokosala ekozala Copie ya USA té. Ekozala Copie ya Suisse té. Etats-Unis de la RDC tokosala ekozala ya Modèle ya biso, ya lolenge ekokani na Mentalité ya biso, na lolenge ya développement ya biso. Tina ya ko Copier ba mboka misusu ezali té, po mboka na mboka ezalaka na lolenge ya yango ya ko se développer, pe lolenge ya bango ya ko s’Organiser politiquement et Administrativement.

Tozali sika oyo na lolenge ya biso ya kosala Organisation politique, territoriale, économique, sociale, financière, etc. Tina ya kolanda ba mboka misusu ezali té. Makambo oyo nalengeli ezali makambo ya sika. Ata awa na mikili ya Poto, makambo oyo nalengeli eyebani na bango té. Na yango, bato bakokamua na komona lolenge RDC ezalaki ya kokueya etelemi noki-noki.

Nasengi na ndeko Ne Muanda Nsemi amela mayi ya pio, akitisa motema, po nakosala makambo oyo avec une maïtrise inégalée.

Nasengi lisusu na ndeko Christian Malanga ayeba tè Plan de développement, na ba plans misusu natangi awa likolo, nasili kosala yango. Aluka yango té epayi ya ba Occidentaux.

Lokola ndeko Ne Muanda Nsemi alobi, esengeli moto na moto na kati ya biso asala mosala na esika ekoki na ye po totombola mboka : médecin na esika ya ye, mécanicien na esika ya ye, peintre na esika ya ye, chauffeur na esika ya ye, etc. - Banso bazala ba politiciens té. Banso bazala ba diplomates té. banso bazala ba cuisiniers té.

Eloko nasengi na ndeko Ne Muanda Nsemi ezali kotika esprit ya kokabuana. - Mboka ya Bateke ezali mboka ya RDC ; mboka ya Bakongo ezali mboka ya RDC ; mboka ya Bandibu ezali mboka ya RDC. - Totika koluka kokabuana ! - Province ata moko akoki ko se développer té soki akabuani na ba provinces misusu. Soki moto ayebisi bino le contraire, boyeba tè moto wana azali kokosa bino.

Est-ce que na discours oyo ndeko Ne Muanda Nsemi azali kosenga Poste ya ki Ministre na Kanambe? - Nayebi té. Mais c’est drôle d’être un Nationaliste qui quémande un poste de ministre à un rwandais !

Bernard B.
18.05.2017



GERMAIN [flower200980@yahoo.de] 18/05/2017 22:49:33
Mon cher compatriote Baudouin Amba Wetshi,
Si vous me permettez, j’ai trois questions betes a poser a tous nos compatriotes sur ce forum et j’espere qu’une personne de bonne volonte ne manquera pas me donner une reponse adequate a mes questions.
1. Pourquoi depuis l’entree de faux liberateurs d’ AFDL au Kongo, les autorites militaires et civiles qui meurrent par accident: CRASH D’AVION, par ROUTE, AU COMBAT, par maladie: AVOIR ETE PIQUE PAR LA MOUCHE TSE TSE ET LA TIQUE ( KINSEKWA }, ENVAHI PAR des TENIAS ou trahison: COMPLOT CONTRE LE RAIS.., sont principalement des kongolais? Que cela veut dire?

2. Apres avoir servi loyalement les ordres et la soif de l’ ENNEMI ( DE L’ OCCUPANT ), quand ces traitres et Killer kongolais a gage meurrent, je suis curieux de savoir: ou vont ces traitres? Au PARADIS OU EN ENFER? Ici, un PATEUR digne de ce nom ( HOMME DE DIEU ) pourra bien repondre a cette question.

3. Alors, que dire de certaines autorites civiles et militaires, par leurs demagogies, servent le regime d’ OCCUPATION en detruisant leur propre pays et le conduisant dans une misere extreme. Ici, ce n’est un secret pour personne, le misere bat son plein au sein de la population: malnutrition, manque des soins digne de ce nom, les deces incalculables, les violations de nos soeurs et freres, l’insecurite etc. Ici, sans le savoir, ce sont des compatriotes qu’on tue indirectement.
SELON LA BIBLE: QUI TUERA PAR L’EPEE MOURRA PAR L’EPEE. QUI TUERA PAR LE FEU PERIRA PAR LE FEU.
LAUT THOMAS MANN: EINE SCHMERZLICHE WAHRHEIT IST BESSER ALS EINE LUEGE.



jacques SAIDI-KAMULETA [skamuleta@hotmail.com] 19/05/2017 12:25:43
Cher Tshamwa!
Quand je lis tes interventions sur ce site, je me rends comptes que tu es un homme instruits et intelligents des par la pertinence de tes Ă©crits.
Le Lingala que tu utilises est l’une de nos 4 quatre langues nationales. Il se fait que ce n’est pas tout le monde qui peut le lire et le comprendre. La lecture en donne la fatigue mentale. C’est pareil si tu écrivais en Tshiluba et quelqu’un qui en connait quelque chose, ne se sentira pas a l’aise de lire un long texte. Que ce ça soit avec n’importe quelle langue.
Je te demanderai de nos faciliter la tâche en écrivant en Français. C’est une demande.
Merci

Maputo



GERMAIN [flower200980@yahoo.de] 20/05/2017 00:39:43
Compatriote Jacques Saidi-Kamuleta,
Dites-nous, etes-vous lingalaphobe, kikongophobe, tshilubaphobe, swaheliphobe? Haissez-vous nos langues vehiculaires?
Pourquoi cette discrimination au niveau de nos langues kongolaises? Ceux qui parlent les langues etrangeres sont-ils meilleurs que les autres? Une classe superieure que les autres?
Statistiquement, combien de gens parlent et ecrivent la langue francaise au Kongo? Ne discriminons pas les autres, la majorite de nos compatriotes aimeraient egalement apprendre ce que nous ecrivions, nos idees..
En Europe, aux USA, deux continents que je connais tres bien, vous trouverez les europeens et americains qui parlent couramment nos langues africaines. Moi, je suis issu de parents mixtes, ma defunte mere est d’origine kongolaise dans le Kongo-Central. Cela veut dire j’ai le sang kongolais dans mon corps. Je me suis donne de la peine d’apprendre la langue kikongo et puis le lingala, ensuite je parle un peu tshiluba et swaheli. Je suis tres fier de parler ces langues kongolaises citees. Comme d’habitude et ce n’est pas mal du tout, notre compatriote BERNARD B. ecrit souvent en FRANLINGALA et c’est genial.
CHASSEZ LE LINGALA VOUS AUREZ LE KIKONGO, LE TSHILUBA, LE SWAHELI, LE FRANLINGALA etc
CHASSEZ LE LINGALA, LE KIKONGO, LE TSHILUBA, LE SWAHELI, LE FRANLINGALA etc. IL REVIENNENT AU GALOP.
LAUT VOLTAIRE: KENNST DU VIELE SPRACHEN, HAST DU VIELE SCHLUESSEL FUER EIN SCHLOSS.
C’etait seulement une remarque et non une critique.
Bien a vous et un bon week end. Portez-vous bien.



Ne Muanda Nsemi Tula Muisi Yazaza [lambertmende6@gmail.com] 20/05/2017 11:38:41
Feu le colonel Charles Alamba s’etait converti en prison. Il avait donne sa vie au Seigneur Jesus, et je crois que c’est le plus important. Mais qu’en sera-t-il un jour pour Lambert Mende, Kanyama et Atundu ?


 

Tous droits réservés © Congoindépendant 2003-2017                   mkz@congoindependant.com  Tél : +32 475 22 90 65.