AccueilCharteQui sommes-nous?RédactionAidez votre journal
17 Mai 2017

Flash :

Prison de Makala : évasion ou manipulation?

 

Vue de l’entrée principale de la prison centrale de Makala à Kinshasa

"Des tirs nourris ont été entendus, ce mercredi 17 mai, aux alentours de 4h30, à la Prison centrale de Makala. Qui tirait sur qui? La question reste pour le moment sans réponse. Selon diverses sources, des inconnus présentés comme étant des adeptes du mouvement politico-mystique "Bundu dia Mayala" auraient - le conditionnel doit être de rigueur - attaqué ce pénitencier pour libérer leur leader Ne Muanda Nsemi. Celui-ci serait introuvable. D’autres détenus manqueraient à l’appel. C’est, semble-t-il, le cas notamment du colonel Eddy Kapend, ancien aide de camp du feu Laurent-Désiré Kabila.

Depuis la mort du président Laurent-Désiré Kabila, la prison de Makala fait partie des lieux les mieux gardés de la République.

A l’issue du procès sur l’assassinat de Mzee en 2003, ce pénitencier était gardé pendant plusieurs années par des militaires zimbabwéens avant de passer entre les mains des éléments de la garde prétorienne de "Joseph Kabila". Mission : surveiller les anciens collaborateurs du défunt Président qui y purgent des lourdes peines depuis 2003.

Des observateurs du "système Kabila" affichaient, mercredi matin, une moue dubitative. Pour eux, le régime en place est devenu "orfèvre" en matière de manipulation pour servir ses intérêts politiques. De même, la justice et l’administration pénitentiaire relèvent directement de "Joseph Kabila". En personne.

Selon des sources, plusieurs pensionnaires de cet établissement se seraient fait la belle. Le colonel Eddy Kapend compterait parmi ceux qui manquent à l’appel.

Interrogé par l’AFP, le ministre de la Communication et médias, Lambert Mende Omalanga, a fait une déclaration elliptique: "La police poursuit les assaillants".

Aux dernières nouvelles, l’évasion du colonel Kapend a été démenti par un proche. Affaire à suivre.





Info Congo Indépendant, texte revu à 11h11
© Congoindépendant 2003-2017

 

8 Réactions

yves kasakula [kasy85@gmail.com] 17/05/2017 11:56:10
Ceci sort tout droit de Hollywood /Kabila. Souvene-vous du camion brulé de la police brulé devant le siège de l’Udps, des "policiers’ égorgés au Kasai dont on a jamais vu les corps, ni les noms et lieux de deuil, l’assassinat de floribert Chebeya, l’évasion du criminel Gédéon Kyungu de la prison de la Kasapa à Lubumbashi et son retour à la zorro accueilli par toutes les autorités locales militaires et civiles.Dans tout ceci le producteur est le meme: Hyppo Kanambe alias Joseph Kabila. Stratégie de diversion.



Mayoyo Bitumba Tipo-Tipo [mbtt26042017@hotmail.com] 17/05/2017 12:22:46
Eddy Kapend, ce vieil ami Kassapard, est une pièce maitresse dans l’ascension fulgurante de Joseph Kabila. Si jamais la conservation du pouvoir par ce dernier devenait problématique, la liquidation du premier, un témoin plus que gênant, deviendrait plus que probable.



GERMAIN [flower200980@yahoo.de] 17/05/2017 23:52:55
17 MAI 1997 ENTREE D’AFDL DE FAUX LIBERATEURS, 17 MAI 2017 ANNIVERSAIRE D’OCCUPATION, 17 MAI 2017 EVASION DES PRISONNIERS DE LA PRISON SUPER GARDEE DE MAKALA.
MOI TUTSI-POWER NA KONGO, NAROBI NABINO MAKAMBO YA PLIZON YA MAKARA EZARI ROKUTA. MENDER RAMBERT AROBI ROKUTA BONDIMA TE. ATA NZINZI MOKO AKIMI NA PILIZON YA MAKARA TE.
BA PLIZONNIER EVADES OYO RAMBERT MENDER AZARI KOROBA EZARI YA ROKUTA, BOYOKA NGAI PRESENTATEUR RADIO KINGAKATI, BA EVADES YA PLIZON MAKARA BAZARI BA COMPARSES DE KINGAKATI ENVOYE PAR HYPPOLITE KANAMBE POUR EFFECTUER UN PETIT JOB DE COMPARSE A MAKARA PLIZON POUR GAGNER UN PEU DE SOU POUR S’ACHETER DES FRIANDISES ET COCA BIEN TAPE POUR SE RAFFRAICHIR DANS CETTE CHALEUR + 50 DEGRE SOUS L’OMBRE. CE SONT BIEN DES COMPARSES DE BUNDU DIA DE KINGAKATI.
DAS KONGOLESISCHE VOLK NICHT MEHR NAIV, BLOEDE UND DUMM IN SOLSCHEN SZENARIEN ZU GLAUBEN.
IM KONGO, HAT RAMBERT MENDER DAS MONOPOL DER ERFINDUNG SZENARIEN.



Combattant Résistant de l’Ombre [sychar@yahoo.fr] 18/05/2017 04:14:53
Une diversion incertaine un 17 Mai sacré de l’Afdl un congolomerat d’aventuriers dixit le feu Mzee envouté. Les faux politiciens Kongolais collabos, minables, corrompus, médiocres, inconscients congénitaux, toxiques, traitres, vendus, opposants politiques protocolaires, accompagnateurs de l’occupant Tutsi Power ont failli…

Fini le temps de dénoncer et de dialoguer, l’heure est à l’action. La CMC (Coalition des Mouvements pour le Changement) avec les Résistants Combattants Kongolais de souche purs sang composés des Kamuina Nsampu, des Makesa de Bundu dia Kongo et des invincibles Mai Mai qui sont les alliés sur le terrain de la Diaspora Combattante Résistante Kongolaise et gardiens de la terre sacrée Kongo… Ce n’est que le début, la suite de cette saga Tutsi Power qui pointe à son épilogue sera épique…

Vive le Soulèvement Populaire éboulement final comme un second 04 Janvier 1959 car le colon occupant Belge fut plus fort que l’occupant Tutsi Power. 2017 est l’Année du jubilé, de l’identification nationale et de la libération totale du Kongo occupé par le Tutsi Power. La lutta continua, la victoria e certa. Ingeta



Elili [dibangu@hotmail.com] 18/05/2017 05:19:07
Chers Compatriotes,
Voilà une question qui mérite bien la peine d’être posée et bien analysée. Une évasion en pleine journée ou au petit matin ? Un pays où une réaction de l’armée contre le pouvoir, à l’instar des ivoiriens, n’a jamais été enregistrée, d’où viendraient les assaillants ? Les adeptes de Bundu Dia Kongo ? Mais leur chef spirituel a été arrêté sans combats et au vu et su de tous. Qu’on ne nous dise pas encore que ce sont les rebelles de Kamwina Nsapu qui ont fait cela à Kinshasa ? Nous ne saurons jamais la vérité. Ce n’est pas le ministre Lambert Mensonge qui pour une fois nous dira quelque chose de crédible. La question reste ouverte et devrait susciter la curiosité de ceux qui apprennent cette histoire. Dans l’espoir que l’histoire nous dira quelque chose de vraisemblable dans un proche avenir, nous ne pouvons que rester curieux. Que Dieu nous vienne en aide.



Nkomi Mbuta [nkomimbuta@gmail.com] 18/05/2017 12:33:14
MA-NI-PU-LA-TION ! Personne n’ est tombé dans le piège , on cherche juste un alibi pour liquider Ne Muanda Nsemi . Alors un message à tous ces apprentis sorciers ; Ne commettez pas l’ irréparable car ce sera la fin de tout c-à-d de votre RDC et de vous même !



Smith [mbamadieumerci@gmail.com] 19/05/2017 10:20:44
Je demande aux SERVICES SECRETS À TRAVAILLER AVEC PROFESSIONNALISME
moi, monsieur Smith Mbama Dieumerci je demande aux services secrets congolais (ANR, DEMIAP) de cesser d’arrêter les personnes qui n’ont pas des cartes d’identité, sous prétexte de rechercher les évadés de la Prison de Makala. Car, l’État n’a jamais mis un document d’identité pour les populations de la RDC, plus de 20 ans passés.
Laissez les populations circuler dans la quiétude et surtout a ma province politique de Tshangu (donc tshangu 1, 2, 3, et 4 qui es N’selé et Maluku). Comment vous pouvez demander aux congolais de se promener avec un document que vous n’avez jamais donné ?
Procéder de cette manière est une violation grave des droits de l’homme. Car, vous (les services secrets) laisser les étrangers circuler aisément dans mon pays tandis que les congolais vis désormais dans la psychose.
NB: TOUTE PERSONNE MALPROPRE N’EST PAS UN EVADE DU CPRK ET NE COMPTEZ PAS SUR MOI POUR METTRE LA MAIN A CES LAUREATS DE MAKALA...
Cet appel à la dénonciation (calomnieuse) me fait penser à l’entrée de l’AFDL, période pendant laquelle j’ai vu des gens accuser abusivement les membres de la communauté. Les innocents ont été brûlés vif, fusillés par des Kadogos Rwandais.
Je me pose la question de savoir les documents qui serviront aux policiers pour identifier les évadés.
Il est sans ignorer qu’il y’a des gens en prison sans raison ou sentence de la justice.
Mis au frais par un homme fort du pouvoir, que feriez-vous pour les récupérer? Pour combien de temps de plus?
Na fongoli débat to loba nanu Soki Oyebi Kin Bien
Hon, Smith Dieumerci Mbama



Nkomi Mbuta [nkomimbuta@gmail.com] 19/05/2017 11:11:17
LE SCENARIO AUQUEL ON DOIT S’ATTENDRE DE LA PART DE HIPPOLYTE KANAMBE APRES "L’EVASION" DE NE MUANDA NSEMI :
*Phase 1*: On libère des prisonniers, on fait croire à une "grande évasion"...on crée la psychose au sein de la population avec des appels à la "vigilance", l’état meurtrier et bourreau se transforme tout à coup en "protecteur",soucieux du bien-être de la population.
*Phase 2*: On va perpétrer des meurtres, des agressions, voir des pillages...pour terroriser la population, puis imputer ces crimes aux "évadés", qu’on va se mettre à pourchasser.
*Phase 3*: Déclaration d’un état d’urgence pour combattre "l’insécurité".
..couvre feu, arrestations arbitraires, rafles au sein de la population ( surtout les jeunes hommes entre 15 et 50 ans), exécutions sommaires, fosses communes etc...
*Phase 4*: Déclaration d’incapacité du gouvernement à pouvoir organiser dans un tel climat d’insécurité les élections en temps et en heure...report sine die de ces dernières + annonce dans la foulée d’un référendum, pour confirmer et reconduire les pouvoirs du rwandais et de son gouvernement de marionnettes! continuez seulement à nous distraire avec votre Rassop et vos dialogues et autres "accords" de pacotilles , au lieu de vous préparer à l’insurrection populaire. Vous n’aurez bientôt plus que vos yeux pour pleurer*.


 

Tous droits réservés © Congoindépendant 2003-2017                   mkz@congoindependant.com  Tél : +32 475 22 90 65.