AccueilCharteQui sommes-nous?RédactionAidez votre journal
20 Avril 2017

Massacres du KasaĂŻ :

Noël Tshiani : « Joseph Kabila doit démissionner ! »

 

Noël Tshiani Mwadiamvita

Quarante. C’est le nombre de charniers que les experts onusiens ont découvert - pour l’instant - dans le Kasaï Central. Les populations interrogées sont formelles : ce sont des militaires qui ont creusé des fosses pour enfouir des cadavres. Habitués à agir sur instruction de «Joseph Kabila», la justice congolaise en général et le procureur général de la République en particulier affichent un silence embarrassé. On attend désespérément l’ouverture d’une enquête sérieuse. Candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle, Noël Tshiani Muadiamvita se dit indigné. Il exige la «démission» du président sortant «Joseph Kabila». Au motif que sa responsabilité est «clairement engagée» en sa qualité de commandant suprême de l’armée et de la police.

Dans un communiqué publié jeudi 19 avril depuis Washington, Noël Tshiani qualifie de « troublantes » les fosses communes découvertes dans le Kasaï par des experts onusiens. Pour lui, on assiste à un «génocide planifié et exécuté» contre les natifs du Kasaï. Les auteurs de ces exécutions extrajudiciaires ne sont autres que des éléments de l’armée et de la police.

Pour Tshiani, l’heure a sonné pour exiger à «Joseph Kabila» non seulement des «explications» mais aussi des «comptes» en sa qualité de « Président de la République » et de commandant suprême des Forces armées congolaises et de la Police nationale. Des fonctions qui font de lui le garant de la sécurité des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire national.

Pour cet économiste de formation, il est impensable qu’autant de personnes aient été tuées et enterrées nuitamment dans de fosses communes "á l’insu de Joseph Kabila et de ses omniprésents services de sécurité, des forces armées congolaises et de la police nationale ".

Après avoir invité « Joseph Kabila » à révéler aux Congolais l’identité du commanditaire et des exécutants de ces massacres, Tshiani d’articuler une rafale de questions. Depuis quand est-il au courant de ces tueries ? Pourquoi, c’est l’ONU qui a découvert ces charniers et non pas la force publique congolaise ? Pourquoi assiste-t-on à une banalisation des fosses communes depuis l’arrivée au pouvoir de l’AFDL (Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo-Zaïre) en 1997?

Noël Tshiani Muadiamvita d’estimer que la responsabilité de « Joseph Kabila » est clairement engagée. Et ce en sa double qualité de chef de l’Etat en exercice et de commandant suprême de l’armée et de la police. « Je demande ainsi la démission du Président de la République pendant l’enquête qui devra être menée par la CPI », conclut-il.

Dans un communiqué publié mercredi 19 avril, le Haut-commissaire de l’ONU pour les droits de l’Homme ne dit pas autre chose. Il menace de saisir la Cour pénale internationale dans le cas où les autorités congolaises persisteraient à ne pas ouvrir d’enquête. Question : Noël Tshiani et le Haut-commissaire aux Droits de l’Homme seront-ils entendus par le Bureau du procureur près la CPI ? On peut en douter…

B.A.W
© Congoindépendant 2003-2017

 

6 Réactions

kitambala wa kitambala [kitambala@web.de] 20/04/2017 22:21:00

à mon avis, c´est pas seulement Noël Tshiani et le Haut-commissaire aux Droits de l’Homme qui doivent faire la préssion à cette sois disant CPI!! c´est le rassemlement, la société civile et tout les congolais qui veulent le changement dans leurs pays qui doivent emboités le pas pour aacentué la préssion. à titre d´information, cette dame bensouda son mari est israélien et ce monsieur est l´ami de gentler ( Israélien aussi, le mafieux qui est entrain de pillé le congo en complicité de Kanambe qui est son ami. donc l´heure à sonner pour traquer kabila et co par tout le moyen.



Me. Simon Kayembe [sikay2@gmail.com] 21/04/2017 00:45:45
Vu les evidences en cascades de ses crimes sanguinaires et economiques, comment peut-on tolerer ce Voyou-Voleur-Tueur au sommet de notre Pays?

Un criminel reciviste qui depuis son bombardement en Janvier 2001 au sommet de la RDC sans aucun merite par un conglomerat d’aventuriers, n’a fait que s’enrichir, corrompre de traitres, et assassiner nos compatriotes !

Hypo Kanambe-Mtwale-Kabange, alias "Boulanger de Kingakati", alias "Jo Kabila" est un felon-felin connu pour ses ruses, et dont le seul but est une Presidence-a-vie dans un Pays qu’il n’a decouvert qu’en 1997. Et ce afin de preserver son butin des vols, et acquis de sa famille Ougando-Tanzanienne.

Son "modus-operandi" exploitant la gourmandise des traitres de l’acabit de Olengankoy, Tshibala, Badibanga, Kamerhe, Minaku, Lumanu, Kalev-Mutond, Mende et autres "politi-chiens" vomis est simplement: "Divide et Impera" !

De "nationalistes du ventre" comme l’ex-Kagamiste Lambert Mende - pour defendre leur nourisseur et ramasser de miettes en dessous de sa table - eux s’elucubrent dans de disccours creux sur la "Souverainete" de la RDC.

Ces ventripedes oublient qu’un chien ne peut mordre la main qui le nourrit sans finir par crever. Bref, ils oublient l’aide et soutiens financiers externes qui gardent encore en vie l’Etat en faillite et leur kleptocratie moribonde.

Bref, il est temps que nous Congolais chassions ces criminels et leur chef !



Elili [dibangu@hotmail.com] 21/04/2017 05:36:06
Chers Compatriotes,
Un président fin manda qui démissionne ? C’est quoi encore ? Il est fin mandat, cela veut dire il est maintenant dans l’illégalité parce que sans légitimité obtenue par les urnes. Il avait occupé la résidence du président élu. Et ceci n’est un secret pour personne. Il a maintenu tout le monde dans la terreur, la peur de ses armes, et réuni autour de lui les assoifés d’argent facile et les traitres et une bande de criminels. Et à la fin d’un mandat obtenu par ses moyens, vous parlez de démission ? Il est fin mandat, il n’y a pas de démission, il faudra simplement faire appliquer la loi et d’une manière qu’il pourrait comprendre. Il faut le chasser, et trouver le moyen de faire respecter la Constitution qui est la volonté du peuple. Que Dieu nous vienne en aide.



KUM [kumab2009@hotmail.com] 21/04/2017 05:44:24
Non, M. Tshiani, les auteurs de ces exécutions extrajudiciaires ne sont pas des Congolais, mais des Rwandais déguisés en éléments de l’armée et de la police congolaises.
Les vrais Congolais ne canarderont pas ainsi leurs compatriotes, ce n’est pas leur ADN.
Le Congolais, bien que magouilleur et aigrefin, n’est pas tueur impassible à ce point.
L’heure n’est plus aux discours à demi-mots, dénoncez l’occupation rwando-ougandaise (avec la complicité des multi-nationales), comme le fait si courageusement M. Honoré Ngbanda.



christian [chriisraela@live.fr] 21/04/2017 07:12:33
Compter sur la CPI pour mener des enquêtes sur la RDC et le Kasai en particulier est un rêve en couleurs. Il ne se passera rien. S’il ne s’est rien passé pour d’autres cas flagrants, je ne vois pas cette Cour inquiéter Kabila. Je me dis qu’il y a une entente qui ne dit pas son nom entre Kabila et les équipes de la CPI.
Je pense en outre que si les congolais continuent de compter sur la Communauté internationale, ils verront Kabila au pouvoir en 2030. Rien de viendra de cette communauté internationale. Qui aurait cru que Kabila serait au pouvoir en 2017 alors que toutes les capitales occidentales ne juraient que par son départ?
Il y a certainement un deal caché aux congolais.
Ce qui fâche, c’est l’idiotie des politiciens congolais qui se tirent dessus tous les jours. Qui aurait cru que Olengankoy qui se déclarait nuit et jour opposant radical à Kabila serait à la table de Kabila? Qu’a-t-il reçu pour noyer l’opposition qui partait gagnante sur Kabila et ses troupes? Qu’a-t-on promis à Katebe, Tshibala et consort après la mort surprise de Tshisekedi?
Qu’a-t-on promis à la CENCO pour qu’elle abandonne le peuple en route alors que c’est la même CENCO qui avait appelé le peuple à attendre l’issue des négociations?
Pourquoi le Rassemblement avait-il accepté la notion de "arrangement particulier" alors que tout devait se décider et mis dans l’accord?
La nuisance de Kabila dépasse le compréhensible. Kabila n’est pas idiot; il est très intelligent et nuisible en même temps. Comment expliquer l’incapacité des congolais, tant politiciens que militaires à neutraliser Kabila? Il y a quelque chose qui cloche. Ou tous les congolais sont bêtes, ou Kabila a un soutien métaphysique.



Ozoni [lion_de_judas@yahoo.fr] 21/04/2017 12:27:30
Il est temps de cesser avec les discours pour passer aux actions concrètes. C´est pourqoui je propose qu´une marche de tous les congolais de la Diaspora soit organisée à la Haye pour soutenir la plainte déjà déposée contre le régime de Kabila. Prenons RDV pour la Haye faisons un sit in devant le Bureau de la Procureure Bensuda pour demander l´accélération de la procédure des enquêtes contre le régime de Kabila. Le plus vite serait le mieux au lieu de perdre du temps à pleurnicher.


 

Tous droits réservés © Congoindépendant 2003-2017                   mkz@congoindependant.com  Tél : +32 475 22 90 65.