AccueilCharteQui sommes-nous?RédactionAidez votre journal
14 Février 2017

Ne Muanda Nsemi dit tout haut ce que les Congolais murmurent tout bas

 

Le député national Ne Muanda Nsemi, leader du mouvement politico-religieux Bundu dia Mayala

Des tirs nourris à l’arme automatique ont été entendus dans la nuit de lundi 13 février et dans la journée de mardi 14 à Bandalungwa, au quartier "Jamaïque" et à Kintambo. Des échauffourées ont eu lieu également à Ngiri Ngiri. Dans ce Congo de "Joseph Kabila" où tout différend politique se règle à coup de canon, des éléments de la garde présidentielle de "Joseph Kabila", déguisés en policiers, ont attaqué le domicile du leader du mouvement religieux Bundu dia Mayala à Ma Campagne et à Ngiri Ngiri. Comme à l’accoutumé, Ne Muanda est accusé d’"outrage au chef de l’Etat" et de "xénophobie". Bilan provisoire : 10 morts, plusieurs blessés et arrestations. Pourquoi?

"C’est moi qui ait prôné le dialogue, le glissement et la transition. Tout cela a eu lieu. C’est ma victoire personnelle. Quand on a formé le gouvernement de transition [Ndlr : gouvernement Badibanga], moi, je n’ai rien obtenu. On m’a remercié en monnaie de singe". Dans un vidéo daté 11 février 2017, Ne Muanda Nsemi a résumé en quelques mots la cause profonde du "contentieux" qui l’oppose à "Joseph Kabila".

A première vue, le leader de l’ex-Bundu dia Kongo n’a fait qu’exprimer des frustrations personnelles. On regrettera qu’il ait annoncé sa volonté prendre la tête d’un mouvement sécessionniste dans la province du Kongo central.

En "grattant" un peu, "Mfumu Muanda Nsemi", comme l’appellent avec déférence les adeptes de son mouvement aux allures de secte, a dit des vérités.

La tête ceinte d’un bandeau écarlate, le chef de l’ex-BDK commence par rappeler le massacre des adeptes de son mouvement en 2007 et 2008. "Hippolyte Kanambe [Ndlr: l’autre identité de "Joseph Kabila"] n’a jamais payé des dommages intérêts, tonne-t-il. Ancien taximan en Tanzanie, Hippolyte Kanambe n’a pas d’argent. Aujourd’hui, il brasse des millions".

Selon Ne Muanda, les millions dont question proviennent non seulement de l’exploitation du pétrole au Kongo Central mais aussi des ports de Boma et de Matadi. Sans omettre le marché de Lufu et le péage de Bamba Kilenda.

Pour lui, la Belgique, la France et les Etats-Unis ont placé "Kanambe" au pouvoir "pour piller le Congo".

Pressentant qu’il sera accusé d’offense au chef de l’Etat, il lance : "Quand un Rwandais et sa femme donnent à leur enfant le nom de Hippolyte Kanambe, ce n’est pas une injure. Mais lorsque Ne Muanda Nsemi parle de Hippolyte Kanambe, on dit qu’il fait injure au chef de l’Etat". Il poursuit : "Quelqu’un qui n’est pas Français peut-il devenir Président en France? Non! Pourquoi est-ce le cas ici au Congo? Hippolyte Kanambe est un Rwandais. Tous les Rwandais dehors! Kabila dehors! Ruberwa et Rugwiza dehors". Et de conclure: "Quand ils seront partis, le Bundu dia Mayala va se réunir avec le MLC et l’UDPS pour reconstruire le pays".

Il y a à boire et à manger dans les déclarations incendiaires de "Mfumu Muanda". Le pouvoir kabiliste - qui a institutionnalisé les inégalités - aurait tort de mettre ces paroles sur le compte d’une prétendue illumination.

Nombreux sont les Congolais qui croient dur comme fer que leur pays est "occupé" par les ressortissants des pays qui avaient porté Laurent-Désiré Kabila au pouvoir un certain 17 mai 1997.

Nombreux sont également les Congolais qui savent que par le jeu de brassages et de mixages, la force publique congolaise (armée, police, services de renseignements) est noyautée par des étrangers. "Il faut que les Rwandais quittent notre pays, lançait, dans un second vidéo, un Combattant du BDM. Le contrat qu’ils avaient conclu avec Kabila père est devenu caduc".

On ne pourrait s’empêcher de regretter que "Mfumu Muanda" ait attendu que ses intérêts particuliers soient contrariés pour se muer en défenseur de l’intérêt national. Il reste qu’il a réveillé des vérités enfouies dans le subconscient collectif. Quelles sont ces vérités?

Seize années après son accession à la tête de l’Etat congolais, "Joseph Kabila" reste un mystère. L’homme ne communique pas. Il vit dans une citadelle assiégée et évite tout contact avec ses "concitoyens". Sa garde rapprochée est assurée notamment par des Zimbabwéens. Où est-il né ? Quel est son parcours scolaire ? Quelle profession a-t-il exercé avant de faire son service militaire en Tanzanie (voir interview accordée par Sifa Mahanya au quotidien bruxellois « Le Soir » daté 16 novembre 2006) et de rejoindre les troupes de l’AFDL ? Depuis quand porte-t-il le patronyme de "Kabila" ? Voilà des questions qui restent sans réponses.

Chaque fois qu’un Congolais a osé soulever ces interrogations, il avait le choix entre la prison, l’exil ou la tombe.

En conclusion de son harangue, Ne Muanda Nsemi a invité les Balubas, les Bangala et les Baswahili à se mettre ensemble pour "libérer" leur pays. "Joseph Kabila" a été mal inspiré de répondre au leader de BDM par une attaque massive de son domicile. La force brutale ne résout rien. Bien au contraire. Le leader du "BDM" n’a fait que dire tout haut ce que la grande majorité des Congolais murmurent tout bas...

B.A.W
© Congoindépendant 2003-2017

 

14 Réactions

Elombe [Odimba@hotmail.fr] 14/02/2017 23:54:16
En traitant celui qui se fait appeler Kabila de " Rwandais " ou Kanambe, le député Ne Mwanda Sémi n’invente rien ou ne révèle rien de neuf. Le problème avec ce monsieur, c’est son régionalisme qui confine à la xénophobie. Vouloir chasser tous les non originaires du Congo central est tout simplement inacceptable. On peut tout dire sur Mobutu, sa dictature ou la mauvaise gestion du pays sur le plan économique, mais il y a une chose qu’ on ne peut lui contester: la consolidation de l’unité nationale et sa prise de conscience par les Congolais qui son fiers d’appartenir à une même nation. D’ailleurs les prises de positions erratiques voir circonstancielles et intéressées de cet homme lui enlève tout crédit. Plusieurs fois il a changé d’obédience; tantôt dans l’opposition tantôt avec celui qu’il appelle Kanambe aujourd’hui. Son inconstance a tendance à désorienter même les plus fervents de ses supporters qui ne savent plus á quel saint se vouer. Moi qui ai fait mon cycle secondaire à la colonie scolaire de Boma où j’ai obtenu mon diplôme d’état, je sais que les ressortissants de cette région ne sont pas xénophobes. La haine légitime à l’endroit de Kabila ne peut tout permettre. C’est mon point de vue. Le Congo notre beau pays a besoin de tous ses fils.



Alidor Sema-Yote [alisema2@yahoo.fr] 15/02/2017 01:02:04
Voila la definition d’une Voyoucratie. Hypo Kanambe en est le voyou-en-chef !

Et on attend que cet energumene, imposteur-tricheur et voleur s’etant enrichi scandaleusement dans notre Pays a travers de bradages, detournements et vols de notre Patrimoine en 16 ans au sommet respecte un "Arrangement" sur un bout de papier made in CENCO, alors qu’il crache sur notre Constitution...?

Ce voleur et sanguinaire ne deguerpira que par force comme jadis Ben-Ali.



GERMAIN [flower200980@yahoo.de] 15/02/2017 01:42:12
OUI, IL Y AVAIT EU DES TIRS, DES MORTS, DES BLESSES. LES ARMES DE GUERRE ONT ETE UTILISEES PAR LA SOLDATESQUE DE KANAMBE HYPPOLITE POUR EXTERMINER LES NE-KONGO.
D’AILLEURS, IL Y AVAIT UNE LIGNE ROUGE INTERDISANT LES SECOURISTES DE LA CROIX-ROUGE ET LES UNITES DE LA MONUSCO A NE PAS DEPASSER. IL Y A EU DES EXTERMINATIONS SANS TEMOINS ET SOUS SILENCE DES KONGOLAIS D’AUTRES REGIONS, DE TOUTES LES CHANCELLERIES ET JUSQU’ICI AUCUN MOT DE L’ONU. TOUT CELA, C’EST PARCE QUE MUANDA NSEMI DIT HAUT ET FORT CEUX QUE LES AUTRES PENSENT PLUS BAS. LES DECLARATIONS DE NE MWANDA NSEMI DE LA SEMAINE PASSEE ET SES DECLARATIONS AU PARLEMENT CETTE SEMAINE AVAIT POUSSE LE TUSHI POWER DE FRAPPER BDK ET LES NE-KONGO. D’AILLEURS, MWANDA NSEMI L’AVAIT DIT BIEN PREDIT EN DISANT QUE LORSQUE LE KONGO CENTRAL EST VICTIME, D’AUTRES PROVINCES SE TAISENT, SILENCE RADIO. SANS LA SOLIDARITE DES AUTRES ON POURRA JAMAIS LIBERER NOTRE BEAU ET RICHE PAYS. LE KASAI EST AUSSI VICTIME DE VIOLATIONS DES MERCENAIRES DE KANAMBE ET JAMAIS PERSONNE NE DIT UN SEUL MOT DE PROTESTATION. JE ME DEMANDE, QUI SOMMES-NOUS KONGOLAIS? OU EST CETTE SOLIDARITE? LES AUTRES FROTTENT LES MAINS PARCE QUE LE RAIS A ATTAQUE LES NE-KONGO ET BDK. ET POURTANT MWANDA NSEMI A RAISON POUR SES DECLARATIONS. OU SONT LES SOI-DISANT AMIS DU KONGO, LA BELGIQUE? OU SONT LES PARENTS DE KANAMBE, LOUIS MICHEL, DIDIER REYNDERS..? CE SONT DES HYPOCRITES. ILS NOUS IMPOSENT LES GENS AUX NATIONALITES DOUTEUSES POUR BIEN DETRUIRE LE KONGO.
VOILA LES VRAIS MARTYRS QUE LA SOLDATESQUE DE KANAMBE VIENT DE MASSACRER. IL Y AVAIT EU D’AUTRES MASSACRES D’ENGELE A L’EQUATEUR, DE TINGI TINGI A LA PROVINCE ORIENTALE ET DE BUNDU DIA KONGO DEUX FOIS AUPARAVENT ET CETTE FOIS CI LA TROISIEME FOIS AU KONGO CENTRAL. TROP C’EST TROP. SUIVONS L’EXEMPLE DE BUNDU DIA KONGO POUR DEBOUTER DEHORS KANAMBE ET METTRE FIN A L’OCCUPATION.
VOUS SAVEZ, CA FAIT MAL AU COEUR LORSQUE LE CHEF SPIRITUEL MWANDA NSEMI A ETE HUE SANS STOP PAR SES COLLEGUES AU PARLEMENT. LES DIPLOMATES ETRANGERS SE SONT MOQUES DE NOS PARLEMENTAIRES. LES AUTRES COLLEGUES LE TRAITAIT DE FOU. POUR SES VERITES, JE ME DEMANDE QUI EST FOU, TRAITRE ET COLLABO?
SI NOS FAMEUX PARLEMENTAIRES ET D’AUTRES IGNORANTS QUI CROIENT QUE MWANDA NSEMI EST FOU ET NE DIT PAS LA VERITE, ALORS JE VOUS DEMANDE A RESOUDRE CETTE EQUATION SIMPLE POUR MESURER ET EVALUER VOS QI.
LA BALLE EST DE VOTRE COTE. KANAMBE HYPPOLITE POURRA AUSSI RESOUDRE CETTE EQUATION S’IL A LA CAPACITE.
SI TU ES LE FILS DE MARIE ET DE PIERRE, TU RESTERAS TOUJOURS LE FILS DE MARIE ET PIERRE. CEUX QUI FONT ENCORE SEMBLANT DE NE RIEN COMPRENDRE SUR LES VERITES DE NE MWANDA NSEMI, SOIT ILS SONT PEUREUX OU ILS N’ONT RIEN DANS LE CERVEAU. ILS SONT DES KIMPUBULU.
POUR CLORE, UN PETIT EXERCICE DU PATRIOTISME AUX PARLENTAIRES, BREF A TOUS :
1. QUEL EST LE VERITABLE NOM ET PRENOM DE JOSEPH KABILA?
A) JOSEPH KABILA. B) HYPPOLITE KANAMBE.
2. QUEL EST LE PAYS D’ORIGINE DE JOSEPH KABILA?
A) RD KONGO. B) RWANDA.
3. QUELLE EST LA NATIONALITE DE JOSEPH KABILA?
A) CHINOISE OU RWANDAISE. B) KONGOLAISE.
4. QUELLE EST LA TRIBU DE JOSEPH KABILA?
A) LUBA DU KATANGA. B) TUTSI.
5. QUELLES SONT LES CHAUSSURES PREFEREES DE JOSEPH KABILA?
A) MOCCASSINS. B) BOTTES EN CAOUTCHOUC.
6. OU EST NE JOSEPH KABILA?
A) HEWA BORA. B) KIGALI.
VOILA LES 5 QUESTIONS POUR EVALUER VOS QI.
JE SUIS CURIEUX DE VOS REPONSES. JE M’ARRETE LA.

DAS IST WIRKLICH SEHR BOESE, UM SICH FRIEDLICHE MENSCHEN ZU TOETEN.



chryso [chryso45@hotmail.com] 15/02/2017 02:28:13
Voila un vrai leader! Il a donne un mot d’ordre tres clair, acceptant ainsi de prendre la premiere balle en rejoignant la resistance. Quelque soit sa motivation, il a dit vrai! Il a eu, lui, le courage de ses convictions!
Cependant, il est regrettable de constater qu’a l’interieur du Congo-Kinshasa, une trentaine de bakongo (des chiens de pavlov) viennent plutot de le desavouer aupres du Ministre de l’Interieur du pouvoir d’occupation.
Plus regrettable encore est de constater qu’au niveau de la diaspora, aucune voix s’eleve parmi les leaders Bakongo pour condamner les massacres perpetres dernierement a Kimpese ou ailleurs par ce tutsi power dont le terroriste Hypolite Kanambe alias "Joseph Kabila" en est l’incarnation! Qui ne dit rien, consent.

A toutes fins utiles, je tiens a mentioner que je suis Ne-kongo!



Elili [dibangu@hotmail.com] 15/02/2017 06:19:44
Chers Compatriotes,
C’est maintenant ou jamais le moment d’intervenir pour faire partir le pouvoir qui se moque des Congolais. Les membres de BDM, LUCHA et FILIMBI sont les seuls activistes qui ont engagé des actions qui méritent un soutien populaire pour renverser la situation au Congo. Où sont les combattants et les militaires qui jadis avaient juré que leur sang était pour le pays ? Le message de Mwanda Nsemi est un message qui mérite d’être suivi, même s’il insiste plus sur les tribus que sur l’appartenance à un seul et même pays. Que Dieu nous vienne en aide.



Jo Bongos [jo.bongos@msn.com] 15/02/2017 08:13:15
Ne Muanda Nsemi est un ‘’Nguza’’ munyanga qui vaut plus que tous les mercenaires de la légion étrangère rwandaise au Congo. Les congolais devraient l’écouter. Les fils Ne-Kongo qui font semblant de ne pas voir ce qui se passe dans ce pays sont des lâches.



akili [flonaige@yahoo.co.uk] 15/02/2017 08:58:43
Du n’importe quoi. Quand parlera-t-on de la nation congolaise et non de quelques intérêts egoists.



mamale [mamale@live.fr] 15/02/2017 10:46:58
Dans les mois ou années avenirs, une guerre ou mieux un écrasement du Rwanda par les congolais est inévitable. Monsieur Kagame devrait être pragmatique et faire preuve d’un sens de responsabilité pour éviter une catastrophe pouvant embraser toute l’Afrique.

Si la cohorte de pseudo-politiciens congolais ne voyant pas plus loin que leur nez et encouragés par les personnes en soutanes aux comptes bancaires bien provisionnés ont prôné le dialogue et le glissement au pouvoir d’un primérien petit rwandais, il appartient à lui Kagame lucide, de ramener sans délai ses compatriotes au bercail.

Toute chose a un début et une fin. L’hypocrisie ne résout rien du tout et il n’est utile ni pour lui-même, ni pour son peuple et surtout pour son ethnie tutshi de laisser perdurer sine die la situation. J’invite enfin Maître Kagame de lire assidûment l’histoire des grands pays dont la France, l’Allemagne, l’Espagne, etc.

A bon entendeur!



patrick [patrickmwabili@yahoo.fr] 15/02/2017 10:59:03
bonjour mes freres et soeurs.
c pitié pour les "leaders" congolais.
les paroles q muana nsemi viennent de prononcer,pourve la mediocrité des "leaders" congolais.
oui, il( nsemi) ,c aujourd’ hui q tu reconnais les origines rwandaise de ton chef?
mawa nayo!
si gt "kabila" mais nabomi yo.apres m’avoir servi de toi.
tshisekedi etienne,a combien d foi le peuple lui disais," zongisa ye na rwanda" mais...
rien.cette foi si,le peuple n"obeira plus a vos chantage.toi nsemi,pcq bapimeli yo ba postes,tu renonce la nationalite rwandaise de kanambe.et si demain kanambe te donne le mombre de postes q tu veux,va tu maintenir de dire haut q, hypolite aza rwandais?
comme avais fais kyungu?
vous faite la honte du monde.



Nkomi Mbuta [nkomimbuta@gmail.com] 15/02/2017 14:42:54
@ ELOMBE , que Ne Muanda Nsemi défende la culture ,l’ identité et l’ espace kongo c’ est tout à fait légitime . Jamais nous ne nous laisserons diluer dans une prétendu nation congolaise pour disparaître en tant que peuple . Mettez cela bien dans votre tête et si c’ est cela que vous appelez le tribalisme alors nous en sommes très fiers . Les baluba défendent aussi leur culture et leur langue , les katangais disent katanga yetu ; cela ne m’ offusque pas du tout je trouve normal qu’ ils défendent leur terre . Pourquoi les kongo doivent accepter que toute la RDC vienne s’ installer chez eux à Kinshasa et au Kongo central ? Quel est ce peuple du Congo qui n’ est pas propriétaire foncier ? Alors Ne Muanda Nsemi défend la terre ,la culture et l’ identité kongo , nous disons oui que cela vous déplaise on s’ en fout.



Daniel MAKILA KANTAGNI [makila_daniel@yahoo.fr] 15/02/2017 14:48:44
C’est de l’antikabilisme primaire. Zacharie Badiengila (Ne Mwanda Nsemi) a des sérieux problèmes de santé mentale. Sa famille a intérêt à l’emmener de toute urgence dans un centre psycho-neuro pathologique pour des soins appropriés. Plus le temps passe, davantage on va s’acheminer vers un cas de schizophrénie paranoïde, généralement irrécupérable. Une personne responsable, ayant des facultés de discernement en place ne peut pas répéter, comme un perroquet, des insanités déversées sur la toile. Ceux qui lui font la publicité avec délire doivent avoir eux même des problèmes d’hygiène mentale. La haine est un mal à soigner.



victime [victime@yahoo.fr] 15/02/2017 14:51:28
Appeler le peuple à chasser kabila juste parce qu’on a pas été servi comme convenu me parait inacceptable et enfantin. Il n’a pas de constance dans ses agissements. tantot il insulte, tantot il demande pardon. Il se fait prévaloir de celui qui a proné le dialogue, le glissement pour le meme qu’il qualifie de rwandais. Il cherche à avoir le poste de ce meme rwandais, il veut participer au pillage comme le meme rwandais. et quand il ne gagne pas ce qu’il veut, il lui demande de dégager et veut engager le peuple dans cette lutte pour le gain individuel



Kolomboka [kolomboka@yahoo.fr] 15/02/2017 15:18:55
A Joseph Kabila,

Pour qui tu te prends finalement sur le sol congolais ?Crois tu que tes anciennes fonctions t’octroies le privilège de massacrer les congolais à ta guise ?Souviens toi des paroles prophétiques du cardinal Laurent Monsego Pasinya : Qui tue par l’épée,finira lui aussi, par être tué par la même épée.Sois rassuré, Joseph Kabila, que tes crimes ne resteront pas impunis. Tu vas bientôt subir le même sort que tu as fait subir à Fidèle Bazana. Il est une certitude que ton corps sera dévoré par les chiens de l’Inspectorat de la Police Nationale Congolaise. Merci à congoindependant pour sa vigilance.

J’ai dit !

Kolomboka.



Kimpwanza Dia Kongo [kimpwanzadiakongo@yahoo.fr] 15/02/2017 16:30:51
Elombe , certes Ne Muanda Nsemi n’ invente rien mais citez nous un seul politicien ou vos sois disant opposants qui ont osé dire cela bien haut et fort ? Même Tshisekedi que vous encensez nuit et jour n’ a jamais osé le faire . Soyez honnête svp ! Au fait qu’ est ce qui vous dérange chez Muanda Nsemi ? La défense de l’ identité du peuple kongo , de sa culture et de son espace vital ?


 

Tous droits réservés © Congoindépendant 2003-2017                   mkz@congoindependant.com  Tél : +32 475 22 90 65.